Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Menu principal

La Mairie de Saint Aubin de Médoc

Recherche

Imprimer

Présentation de l’église

 

L’église de SAINT-AUBIN constitue le principal et plus ancien joyau du patrimoine historique de la commune.
Lieu de culte pour les fidèles du secteur pastoral des Jalles, elle est à l’occasion utilisée par le service culture de la mairie qui y organise avec l’accord du prêtre affectataire de très beaux concerts.
Elle bénéficie d’une acoustique exceptionnelle.



La plupart des informations données dans ce chapitre sont tirées du livre de René-Pierre SIERRA : « Chronique de Saint-Aubin de Médoc »

Saint Aubin fut choisi comme protecteur de la paroisse vers le 8e siècle.

La construction de l’église actuelle a débuté, sans doute, au 12e siècle, c’est-à-dire au temps d’Aliénor d’Aquitaine, par un petit oratoire voûté à gauche du chœur.
Les autres parties de l’église, chœur, nef principale, clocher, nef Notre-Dame, bas-côté Saint Jean-Baptiste, sacristie, furent construites et remaniées au cours des siècles suivants.
Les éléments caractéristiques de l’église sont :

  • les vestiges des peintures murales dans le petit oratoire originel,
  • la croix du fronton sculptée sur ses deux faces,
  • le mystérieux sarcophage de l’abside,
  • la porte ciselée du tabernacle, le retable, l’ostensoir offert par Napoléon III et la petite Vierge au sein.

Le presbytère fut construit au 18e siècle.
La cloche a été installée en 1789, juste avant la Révolution.
Le cimetière qui entourait l’église a été transféré à sa place actuelle en 1861.
De grands travaux eurent lieu en 1867, dont la réfection du porche central.
Les travaux les plus récents se sont déroulés en 1989 pour la rénovation intérieure, en 2004 pour la rénovation de la toiture et en 2008 pour la réfection de la place et l’illumination extérieure de l’église.

Un nouveau programme de rénovation et d’aménagement a débuté fin 2010 et devrait s’étendre sur une période de 5 ans. Il porte sur :

  • la rénovation de la voute
  • la rénovation du carrelage
  • l’aménagement de la sacristie.
Document PDF - 4.8 Mo

(Document élaboré à l’occasion des journées du patrimoine)